Archives de catégorie : Annuaire

Annuaire des jeunes chercheurs dix-neuviémistes

Pour accéder au CV, cliquez sur le nom.

  • Renzo Alvarado Ruiz de Castilla — doctorant en littérature française : Dire le soi : Henri de Régnier entre vers et prose, sous la direction de Bertrand Marchal (Université Paris-IV Sorbonne)
  • Manon Amandio – doctorante en littérature comparée : L’expression de la souffrance dans l’oeuvre de Fédor Dostoïevski, Charles Baudelaire et Edgar Allan Poe, sous la direction de Karen Haddad (Université Paris-Nanterre)
  • Brice Ameille — doctorant en histoire de l’art : L’Impressionnisme et la peinture ancienne, sous la direction de Barthélémy Jobert (Université Paris-IV Sorbonne)
  • Concetta Angelone — doctorante en littérature française : Stendhal et Mérimée : à la découverte du caractère de la femme du Midi, sous la direction d’Éléonore Reverzy (Université de Strasbourg)
  • Fanny Arama – doctorante en littérature française : Les formes de la polémique dans le cadre de l’héritage contre-révolutionnaire, dans l’oeuvre de Jules Barbey d’Aurevilly et de Léon Bloy (1848-1917), sous la direction de Paule Petitier (Université Paris VII Denis Diderot)
  • Fanny Bacot — doctorante en histoire de l’art, époque contemporaine : Les Salons de la Rose+Croix (1892-1897), sous la direction de Pierre Wat (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)
  • Cyril Barde — doctorant en littérature française : Littérature et Art Nouveau, de Mallarmé à Proust, sous la direction de Jean-Nicolas Illouz (Université Paris VIII)
  • Florence Beillacou — doctorante en littérature française : L’anti-romantisme des naturalistes, sous la direction d’Eléonore Reverzy (Université de Strasbourg)
  • Julie Billaud — doctorante en littérature française : La musique dans Consuelo et La Comtesse de Rudolstadt de George Sand. Le lit d’un roman fleuve, sous la direction de Philippe Dufour (Université François-Rabelais, Tours)
  • Jordi Brahamcha-Marin — doctorant en littérature française : La réception critique de la poésie de Victor Hugo en France (1914-1944), sous la direction de Franck Laurent (Université du Maine)
  • Élise Cantiran — doctorante en littérature comparée : Postérité du modèle zolien aux Etats-Unis (1880-1920), sous la direction d’Éléonore Reverzy (Université Paris III)
  • Amélie de Chaisemartin — doctorante en littérature française : La Description des personnages dans les romans de la seconde génération romantique (1830-1860), sous la direction de Bernard Vouilloux (Université Paris IV)
  • Alice de Charentenay — doctorante en littérature française : Les domestiques dans les romans français de 1865 à 1900, sous la direction de Françoise Mélonio (Université Paris-Sorbonne)
  • Alizée Cordes – doctorante en histoire de l’art : Décoration intérieure et Gothic Revival : Étude des transferts artistiques et industriels entre la Grande Bretagne et la France au XIXe siècle, sous la direction de Jean-François Luneau (Université Blaise Pascal – Clermont-Ferrand)
  • Guillaume Cousin — doctorant en littérature française : La Revue de Paris et la littérature (1829-1858), sous la direction de Sylvain Ledda (Université de Rouen)
  • Gheorghe Derbac — doctorant en littérature française: Mémoire et filiation : pour une scénarisation familiale des conflits historiques dans le roman sandien avant 1848, sous la direction de Pascale Auraix-Jonchière (Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand)
  • Capucine Echiffre — doctorante en littérature comparée : Le lied dans l’espace francophone entre 1840 et 1914. Contacts culturels et interactions poétiques, sous la direction de Christine Lombez (Université de Nantes)
  • Romain Enriquez — doctorant en littérature française : L’invention littéraire de l’inconscient dans le récit entre 1850 et 1895, sous la direction de Bertrand Marchal (Université Paris-Sorbonne)
  • Victoire Feuillebois — docteur en littérature comparée (2012) : Nuits d’encre : les cycles de fictions nocturnes dans l’Europe romantique (Allemagne, Russie, France), sous la direction d’Anne Faivre Dupaigre (Université de Poitiers)
  • Clémence Folléa — doctorante en littérature anglophone : Dickens excentrique : persistances du Dickensien, sous la direction de Sarah Thornton (Université Paris-Diderot)
  • Christelle Girard — docteur en littérature française (2015) : « La Comédie humaine » : une poétique en fictions, sous la direction de Paule Petitier (Université Paris-Diderot) et la co-direction de Philippe Dufour (Université de Tours)
  • Natalia Gonçalves de Souza Santos — doctorante en théorie littéraire et littérature comparée : Un lecteur non-conformiste : Álvares de Azevedo et le journalisme du XIXe siècle, sous la direction de Eduardo Vieira Martins (Université de São Paulo) et Maria Helena Araujo Carreira (Université Paris 8)
  • Yeon Jeong — doctorante en littérature française : Une typologie des antihéros dans le roman français (1830-1870) : Stendhal, Balzac, Flaubert, sous la direction de Pierre Glaudes (Université Paris-Sorbonne)
  • Laetitia Hanin — doctorante en langues et lettres : En lisant, en écrivant : la poétique romanesque de George Sand, sous la direction de Damien Zanone (Université Catholique de Louvain)
  • Fleur Hopkins — doctorante en histoire de l’art : Visions du futur : culture visuelle et instruments optiques de l’anticipation scientifique au passage du siècle (1875-1915), sous la direction de Pascal Rousseau (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
  • Lena Hobeika — doctorante en littérature française : Ecrire la France : poétique et mythographie de la patrie chez Charles Péguy, sous la direction de Paule Petitier (Université Paris-Diderot)
  • Aude Jeannerod — docteur en langue et littérature françaises (2013) : La critique d’art de Joris-Karl Huysmans. Esthétique, poétique, idéologie, sous la direction de Jérôme Thélot (Université Jean Moulin Lyon 3)
  • Filip Kekus — docteur en littérature française (2015) : Nerval fantaisiste, sous la direction de Bertrand Marchal (Université Paris Sorbonne)
  • Malek Khbou — doctorante en littérature française : Eugénie et Maurice de Guérin: la fratrie au cœur du journal intime, sous la co-direction de Afifa Marzouki (Université de la Manouba) et Marie-Eve Thérenty (Université Paul Valéry-Montpellier III)
  • Lola Kheyar Stibler — docteur en littérature française (2014) : L’encrier, cristal de la conscience : style et psychologie dans le roman français vers 1880, sous la direction de Dominique Combe (Université Paris III-Sorbonne Nouvelle)
  • Mathilde Labbé — docteur en littérature française (2014) : Héritages baudelairiens (1931-2013), sous la direction d’André Guyaux (Université Paris Sorbonne)
  • Lucie Lagardère — docteur en littérature comparée (2014) : Écritures de crises, poétiques du devenir : imaginer l’histoire par la littérature dans les proses romantiques de Foscolo, Chateaubriand et Coleridge (1789-1815), sous la direction de Françoise Lavocat (Université Paris Sorbonne Nouvelle) et la co-direction d’Éric Dayre (ENS de Lyon)
  • Marine Le Bail — doctorante en littérature française : L’amour des livres la plume à la main : écrivains bibliophiles du XIXe siècle, sous la co-direction de Fabienne Bercegol (Université Toulouse II-Jean Jaurès) et Françoise Mélonio (Paris-IV Sorbonne)
  • Amandine Lebarbier — doctorante en littérature comparée : Sainte Cécile ou la musique à l’épreuve des mots au XIXe siècle, sous la co-direction de William Marx et Emmanuel Reibel (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
  • Céline Léger — doctorante en littérature française : La fabrique médiatique de l’événement au XIXe siècle : Jules Vallès, écrire et faire l’histoire, sous la co-direction de Jean-Marie Roulin (Université Jean Monnet – Saint-Etienne) et Corinne Saminadayar-Perrin (Université de Montpellier)
  • Laureline Meizel — doctorante en histoire de l’art contemporain : La Photographie et le livre français. 1867-1897, sous la direction de Michel Poivert (Université Paris I)
  • Aurélie Moioli — docteure en littérature comparée (2013) : Le Récit de soi : Poétique et politique de la dissemblance. Jean Paul, Ugo Foscolo, Stendhal et Gérard de Nerval, sous la direction de Karen Haddad (Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense)
  • Magalie Myoupo — doctorante en littérature française : Aux origines du saint laïque, L’atelier de la sainteté du romantisme social aux écrivains naturalistes (1840-1890), sous la direction de Paule Petitier (Université Paris-Diderot)
  • Renaud Oulié — doctorant en littérature française : Le naturalisme de Léon Hennique, un disciple éclectique d’Emile Zola, sous la direction d’Alain Pagès (Université Paris III)
  • Hermeline Pernoud — doctorante en littérature française : Paradigmes et fonctionnements du conte de fées au dix-neuvième siècle, sous la direction de Paolo Tortonese (Université Paris III-Sorbonne Nouvelle)
  • Emilie Pézard — docteur en littérature française (2012) : Le romantisme frénétique, histoire d’une appellation générique et d’un genre dans la critique de 1821 à 2010, sous la direction de Bertrand Marchal (Université Paris-Sorbonne)
  • Pauline Pilote — doctorante en littérature anglophone : La Romance historique anglo-américaine, 1814-1843 : Filiations, reprises, mutations de Sir Walter Scott à James Fenimore Cooper, Washington Irving et Catharine Maria Sedgwick, sous la direction de François Specq (ENS de Lyon)
  • Rebecca Powers — docteur en littérature française : Narratives of travail under the July Monarchy: History and Literature, sous la direction de Jacques Neefs (Université de Johns Hopkins, Baltimore, Maryland, USA)
  • Marie-Clémence Régnier — doctorante en littérature française : Les maisons d’écrivains en France (1797-1937) : du sanctuaire au musée, sous la direction de Florence Naugrette et de Françoise Mélonio (Paris IV)
  • Yohann Ringuedé — doctorant en littérature française : La science mise en poème, écriture poétique des savoirs en un siècle positiviste (1850-1901), sous la co-direction de Gisèle Séginger (Université Paris-Est Marne-la-Vallée) et Hugues Marchal (Université de Bâle)
  • Michael Rosenfeld — doctorant en littérature française : L’homosexualité sous le regard des écrivains naturalistes en France et en Belgique (1870-1905), sous la co-direction de Damien Zanone (Université Catholique de Louvain) et Éléonore Reverzy (Université de Strasbourg)
  • Solène Sazio — doctorante en histoire de l’art : Hippolyte Bellangé (1800-­1866) l’artiste et son temps, sous la direction de Yannick Marec (Université de Rouen) et Ségolène Le Men (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
  • Elise Sorel — doctorante en littérature française : Écriture et identité aristocratique dans l’œuvre de Barbey d’Aurevilly, sous la direction de Pierre Glaudes (Université Paris-Sorbonne Paris-IV)
  • Virginie Tellier — docteur en littérature comparée (2012) : Le Discours du fou dans le récit romantique européen (Allemagne, France, Russie), sous la direction de Georges Zaragoza (Université de Bourgogne)
  • Corinne Trichet — doctorante en littérature française : Les Écrits dans les romans de Flaubert, Madame Bovary, L’Éducation sentimentale, Bouvard et Pécuchet, sous la direction de Philippe Dufour (Université de Tours)