Parution : “La Découverte scientifique dans les arts”

La nouvelle collection en ligne du laboratoire LISAA (Littérature, Savoirs et Arts) fait paraître son premier volume, consacré au XIXe siècle, La Découverte scientifique dans les arts, actes d’un colloque international du même nom, dirigé par Azélie Fayolle et Yohann Ringuedé :

http://lisaa.u-pem.fr/plateforme-dedition-electronique/collections-numeriques-du-lisaa/savoirs-en-textes/#c70204

Présentation du volume


Depuis les analyses de Karl Popper et de Thomas Kuhn, la découverte scientifique est considérée comme un processus inscrit dans une temporalité longue, et dont la paternité ne peut jamais être imputable à une personnalité : la découverte est un fait insaisissable. Toutefois, ce moment clé de la mythologie scientifique et de ses représentations est largement imaginé et reconstitué par la littérature et les arts d’un dix-neuvième siècle marqué par l’idéologie scientiste. Quoique problématique, cet instant décisif, qui permet d’éclairer un aspect du monde jusque-là ignoré, devient un motif récurrent. Cet ouvrage collectif, issu d’un colloque international, réunit des articles qui aboutissent à un constat analogue : la découverte scientifique est mise en scène grâce à de multiples dispositifs relevant du décalage. Ces études permettent de développer une réflexion sur les stratégies déployées par des auteurs et des artistes qui cherchent à rendre compte d’un moment trop fugace, trop intime et trop incertain pour pouvoir être décrit avec certitude dans un contexte réaliste.

Très bonne lecture ! 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.