Compte-rendu de la séance du 9 mars 2019 : « Formes convexes, formes concaves : la littérature face à l’invention de la silhouette »

Étaient présents : Manon Amandio, Cyril Barde, Fanny Arama, Marie Bat, Amélie Dechaisemartin, Hélène Dubail, Romain Enriquez, Anna Hanotte-Zawislak, Yeon Jeong, Loïc Le Sayec, Erika Wicky.

Cette séance était organisée par Hélène Dubail, qui a retracé la façon dont la silhouette s’était peu imposée dans l’univers graphique et pictural du XIXe siècle, en rappelant notamment la double activité littéraire et artistique de Victor Hugo et George Sand.

Nous avons ensuite entendu deux communications passionnantes dont les résumés seront prochainement en ligne :

Amélie de Chaisemartin (docteure de l’Université Paris-Sorbonne) : “Portraits de silhouettes : l’art du coup d’oeil dans le roman et la caricature des années 1830”.

Cyril Barde (doctorat à l’Université Paris-VIII) : “Corps arabesques : silhouettes fantastiques autour de 1900”.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.