Appel à communications pour une séance des Doctoriales

Si la prochaine séance des Doctoriales aura lieu le samedi 20 janvier et sera dévolue à la peinture, la séance du samedi 10 février, pour laquelle il est encore possible de proposer une communication, s’intitulera : “Croire au peuple : l’invention de la nation française par la fiction (1800-1850)” et sera organisée par Marie-Agathe Tilliette.

Argumentaire 

La première moitié du XIXe siècle marque, en France, l’apparition de ce qu’on pourrait appeler une littérature de la nation, c’est-à-dire d’une littérature dont un des objectifs, explicite ou non, est la définition nationale. Cet enjeu touche en particulier certaines catégories génériques, comme la fiction historique, mais il peut être présent dans de nombreux genres ou sous-genres, à des degrés divers. Cette définition de la nation française implique la recherche de l’adhésion du lecteur, la construction d’une véritable croyance nationale, fondée sur la reconnaissance d’un certain nombre de traits communs définitionnels (la langue, l’histoire, les marques de tempéraments, les modes de sociabilité…). Il s’agit bien de faire du peuple français l’objet d’une croyance collective, dans sa définition nationale – qui est bien entendu à interroger dans son rapport, de plus en plus problématique, à sa définition sociale. Nous voudrions ainsi réfléchir à la manière dont la littérature a contribué à diffuser la croyance en cette nouvelle représentation nationale. Trois axes nous intéresseront en particulier :
– la mise en scène fictionnelle de figures incarnant des caractéristiques nationales
– les procédés littéraires employés pour susciter l’adhésion du lecteur à cette nouvelle identité
– le caractère ambivalent de cette croyance, entre religion et laïcité.

Afin de proposer une communication pour cette séance, vous pouvez nous écrire à contact.doctoriales.serd@gmail.com

Par ailleurs, il est encore possible de proposer une communication ou bien l’organisation d’une séance pour les mois de mars et avril 2018, sur le thème du séminaire, “croire”. Nous n’avons pas encore eu l’occasion d’étudier les rapports entre croyance et fiction.

Nous nous retrouvons le 2 décembre au salon de musique de l’Arsenal, (1 rue de Sully, 75004 Paris), de 10h à 16h30, pour l’Atelier de Marie-Clémence Régnier :« Centenaires, jubilés, commémorations, « toasts » : les cortèges de la mémoire (XVIIIe-XXIe siècles) ».

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.