Prochain atelier du XIXe siècle : « autour de « Jean Sbogar », de Charles Nodier

Le prochain « Atelier du XIXe siècle » aura lieu vendredi 1er juin à la Bibliothèque de l’Arsenal, de 9h30 à 17h30. La journée s’adresse aux lecteurs de Nodier comme à ceux qui, moins familiers de son œuvre, souhaiteraient la découvrir.
Programme 

9h30    Café d’accueil

10h      Émilie Pézard et Marta Sukiennicka – Introduction

Session 1 : Poétique et politiques

Présidence de session : Patrick Berthier

10h30  Roselyne de Villeneuve (Sorbonne Université) – Jean Sbogar, la voix et le style

11h      Katia Hayek (Université de Lille, ALITHILA / Université Masaryk de Brno) – Quand la fiction se mêle d’historicité : Jean Sbogar de Charles Nodier

11h30  Marta Sukiennicka (Université Adam Mickiewicz, Poznań) – Jean Sbogar en « Gracchus de Spalato » : l’éloquence politique d’un brigand

12h15 Déjeuner

Session 2 : Un roman européen

Présidence de session : Marta Sukiennicka

14h      Jacques-Remi Dahan – Les épigraphes de Jean Sbogar : un itinéraire européen

14h30 Virginie Tellier (Université Lyon 1 / IHRIM) – Jean Sbogar en Russie

15h      Pause

Session 3 : Postérité romantique

Présidence de session : Émilie Pézard

15h30  Marine Le Bail (Université Toulouse II) – Métamorphoses de Jean Sbogar : parcours éditorial d’un roman marginal

16h      Amélie de Chaisemartin (Université Paris Descartes) – Jean Sbogar, le modèle des bandits-justiciers romantiques

16h30  Caroline Raulet-Marcel (Université de Bourgogne-Franche-Comté) – De Jean Sbogar à Han d’Islande : ironie auctoriale et jeu de piste littéraire

17h30  Fin de la journée

Plan vigipirate oblige, les personnes intéressées sont invitées à se pré-inscrire auprès des organisatrices, Émilie Pézard (emiliepezard[at]yahoo.fr) et Marta Sukiennicka (martas[at]amu.edu.pl)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.