Séance des Doctoriales, samedi 17 avril 2021 : « Personnages secondaires et figurants dans le roman français au XIXe siècle »

La séance des Doctoriales du samedi 17 avril 2021 a eu lieu en ligne, via Zoom.
 
Elle était composée de deux communications :
 
– Marie-Agathe Tilliette (Université Paris Nanterre), « Les marges du système des personnages : l’exemple du roman historique français de la première moitié du XIXe siècle ».
 
 
– Eva Le Saux (Université Sorbonne Nouvelle), « Ceux qu’on voit dans les marges du roman : les figurants dans le roman réaliste du second XIXe siècle ».
 
Comme l’a montré Philippe Hamon à propos du roman zolien, le système des personnages se construit de façon hiérarchique et établit une distinction forte entre premiers et seconds rôles. Cette hiérarchie que l’on retrouve dans le roman réaliste en général se traduit souvent par l’occupation d’un espace plus ou moins étendu en fonction de l’importance du personnage, Alex Woloch parle à ce sujet du « character-space ». Mais si les personnages principaux et secondaires, même à un degré moindre, occupent le premier plan, une multitude d’êtres qu’on peine à qualifier de « personnages », en raison de leur très faible caractérisation, se meuvent dans un « arrière-plan » qu’on associe le plus souvent au décor ou au milieu. N’intervenant pas directement dans l’action, ils se situent donc dans cet espace mi-descriptif, mi-narratif, hybride et périphérique, qui constitue la marge du récit. Ces êtres, que l’on nommera « figurants », sont privés d’identité et ne bénéficient que d’une caractérisation réduite et ponctuelle, limitée souvent à une activité, une profession, une fonction. Très peu développés dans la fiction, ils gardent une potentialité référentielle forte, mais  peuvent aussi jouer des rôles symboliques. Dans l’ambition du roman réaliste de représenter la société dans son ensemble, les figurants jouent un rôle essentiel en élargissant les bornes du récit et en enrichissant la représentation.

Qui sont ces figurants ? À quelles classes sociales appartiennent-ils ? Quels rôles ces éléments effacés parviennent-ils tout de même à jouer ? En portant notre attention sur cette marge du récit, nous souhaiterions en étudier la composition et la fonction dans une perspective sociocritique. La marginalité au sein du roman est-elle le reflet d’une marginalité sociale ? Les choses semblent se passent différemment dans l’espace des figurants. Il se peut en effet que le roman réaliste, en opérant un certain brassage de la population, offre une forme d’égalité devant la marginalité romanesque.

Bibliographie indicative :

DAUNAIS, Isabelle, « Le personnage secondaire comme modèle : réflexions sur un déplacement », Fabula / Les colloques : Le personnage, un modèle a vivre [en ligne].

HAMON, Philippe, Texte et idéologie, Presses Universitaires de France, coll. « Quadrige », 1997.

HAMON, Philippe, Le Personnel du roman. Le système des personnages dans les Rougon-Macquart d’Émile Zola, Droz, 1998.

PIERRE-GNASSOUNOU, Chantal, « Séquestrations et quarantaines : aux frontières des Rougon-Macquart », Romantisme, n°95, 1997, p. 5-16.
 
PIERRE-GNASSOUNOU, Chantal, « ̈Je ne suis pas un personnage secondaire ou les soupirs de Mlle Remanjou », Poétique, n°161, Le Seuil, 2010, p. 3-20.

REVERZY, Eléonore, « Zola : territoires du roman », Poétique, Le Seuil, 2014, n°176, p. 179-192.

SAMOYAULT, Tiphaine, « Les trois lingères de Kafka. L’espace du personnage secondaire », Études françaises, n°41, 2005, p. 43-54.

SAMOYAULT, Tiphaine, « La banlieue du roman : l’espace du personnage secondaire », texte  initialement paru dans l’Agenda de la pensée contemporaine, 10, printemps 2008. Disponible en ligne : http://www.fabula.org/atelier.php?Espace_du_personnage_secondaire.

WOLOCH, Alex, The one vs the many : Minor Characters and the Space of the Protagonist in the Novel, Princeton University Press, 2003.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.