Archives mensuelles : mai 2018

Prochain atelier du XIXe siècle : « autour de « Jean Sbogar », de Charles Nodier

Le prochain « Atelier du XIXe siècle » aura lieu vendredi 1er juin à la Bibliothèque de l’Arsenal, de 9h30 à 17h30. La journée s’adresse aux lecteurs de Nodier comme à ceux qui, moins familiers de son œuvre, souhaiteraient la découvrir.
Programme 

9h30    Café d’accueil

10h      Émilie Pézard et Marta Sukiennicka – Introduction

Session 1 : Poétique et politiques

Présidence de session : Patrick Berthier

10h30  Roselyne de Villeneuve (Sorbonne Université) – Jean Sbogar, la voix et le style

11h      Katia Hayek (Université de Lille, ALITHILA / Université Masaryk de Brno) – Quand la fiction se mêle d’historicité : Jean Sbogar de Charles Nodier

11h30  Marta Sukiennicka (Université Adam Mickiewicz, Poznań) – Jean Sbogar en « Gracchus de Spalato » : l’éloquence politique d’un brigand

12h15 Déjeuner

Session 2 : Un roman européen

Présidence de session : Marta Sukiennicka

14h      Jacques-Remi Dahan – Les épigraphes de Jean Sbogar : un itinéraire européen

14h30 Virginie Tellier (Université Lyon 1 / IHRIM) – Jean Sbogar en Russie

15h      Pause

Session 3 : Postérité romantique

Présidence de session : Émilie Pézard

15h30  Marine Le Bail (Université Toulouse II) – Métamorphoses de Jean Sbogar : parcours éditorial d’un roman marginal

16h      Amélie de Chaisemartin (Université Paris Descartes) – Jean Sbogar, le modèle des bandits-justiciers romantiques

16h30  Caroline Raulet-Marcel (Université de Bourgogne-Franche-Comté) – De Jean Sbogar à Han d’Islande : ironie auctoriale et jeu de piste littéraire

17h30  Fin de la journée

Plan vigipirate oblige, les personnes intéressées sont invitées à se pré-inscrire auprès des organisatrices, Émilie Pézard (emiliepezard[at]yahoo.fr) et Marta Sukiennicka (martas[at]amu.edu.pl)

Remerciements et prochaine séance des Doctoriales

Nous tenons à remercier chaleureusement les intervenants et le public de leur venue vendredi 25 mai 2018 à la Journée d’Étude des Doctoriales de la SERD.
Notre prochain rendez-vous aura lieu le samedi 23 juin 2018 à partir de 10h pour la dernière séance du séminaire. Pendant cette séance, nous choisirons le thème des deux prochaines années. Tout membre des Doctoriales peut proposer un thème et toutes les idées sont les bienvenues ! N’hésitez pas à préparer un petit argumentaire pour appuyer votre projet devant le groupe.

Journée d’Étude « Les « Folles croyances » du XIXe siècle » : accès à l’université

La sécurité de l’université Paris VII ayant été renforcée ces derniers temps, si vous souhaitez assister à la journée d’études du 25 mai prochain qui aura lieu dans la bibliothèque Seebacher, il faudrait pouvoir présenter à l’entrée de l’université une carte professionnelle/étudiante et le programme photocopié de la journée d’études.
Accès en rer C, métro ligne 14 (Bibliothèque François Mitterrand), bus 62, 64, 132, 89.
En espérant vous y voir nombreux !

Rappel : Journée d’Étude « Les « folles croyances » du XIXe siècle » et séance de juin

La date de la journée d’études sur les « folles croyances » du XIXe siècle, journée qui clôturera notre séminaire pour la période 2016-2018, approche! Nous en profitons pour vous rappeler les informations principales concernant cet évènement : la journée d’études aura lieu le vendredi 25 mai 2018 à l’université Paris VII, dans la Bibliothèque Jacques Seebacher (bâtiment des Grands Moulins, aile A, 2e étage).

Les deux demi-journées seront introduites par des conférences. Bertrand MARQUER (maître de conférences HDR à l’université de Strasbourg) évoquera les « territoires de la croyance » et Nicole EDELMAN (maître de conférences HDR à l’université Paris Nanterre) proposera une conférence intitulée « La science face aux folles croyances ».
La Journée est ouverte à tout Doctorant ou jeune chercheur dont le travail concerne le XIXe siècle.
Nous nous retrouvons ensuite le 23 juin à partir de 10h pour voter pour le prochain thème du séminaire des Doctoriales. Tout membre des Doctoriales peut soumettre une idée de thème en lien avec le XIXe siècle. Pour cela, n’hésitez pas à nous écrire.
À très bientôt !

Programme de la Journée d’Étude « Les « folles croyances » du XIXe siècle »

« Les “folles croyances” du XIXe siècle » aura lieu le 25 mai 2018, Paris VII, Bibliothèque J. Seebacher (bâtiment des Grands Moulins, aile A, 2e étage).

Introduction de la journée : Manon Amandio (Université Paris Nanterre)

Matinée (9h30 – 12h30)

Conférence inaugurale par Bertrand Marquer (maître de conférences HDR à l’université de Strasbourg) : « Territoires de la croyance » (9h30-10h30)

Pause 10h30-10h45

Les folles croyances face à l’anticléricalisme (10h45-12h30)

Modération : Magalie Myoupo (Université Paris Diderot)

  • Inès Anrich (Université Panthéon-Sorbonne) : « La vocation religieuse féminine comme “folle croyance” : l’anticléricalisme et le contrôle social des femmes »
  • Hélène Dubail (Université Paris Nanterre) : « “Mes pieuses lectures rendraient impie un saint” : religion et bêtise chez Flaubert, France, de Roberto et Hardy »
  • Clément Million (CRICES, La Roche-sur-Yon) : « Les travaux sur les croyances populaires en Vendée de la fin du XIXe siècle au début du XXe : un acte de la lutte entre l’église et les anticléricaux »

Après-midi (14h00-18h00)

Quand la science se penche sur les croyances (14h-16h)

Modération : Anne Orset (Sorbonne Université)

Conférence par Nicole Edelman (maître de conférences HDR à l’université Paris Nanterre) : « La science face aux folles croyances » (14h-15h)

  • Nicolas Aude (Université Paris Nanterre), « “J’y crois canoniquement” : figurations du diable et poétique de l’hallucinatoire dans l’œuvre de Fédor Dostoïevski »

Pause 16h- 16h15

Un « éloge de la folie » ? Défense et relativisation de la critique (16h15-18h)

Modération : Marie-Agathe Tilliette (Université Paris Nanterre)

  • Loïk Maille (Université Paris Nanterre), « “Folles croyances” indo-américaines : les mythes fondateurs de la nation américaine face à l’interculturalisme dans La Prairie de James F. Cooper »
  • Félicité de Rivasson (Université Grenoble Alpes), « La superstition ou la possibilité du ré-enchantement dans les œuvres narratives de Paul Féval »

Conclusion de la journée : Anne Orset et Marie-Agathe Tilliette